NEWS DE L’EDITION 06/2017 (EN PARTENARIAT AVEC NEWS TANK CULTURE)

AIDE A L’INNOVATION ET A LA TRANSITION NUMERIQUE DANS LA MUSIQUE: 43 PROJETS SOUTENUS EN 2016

• 43 projets soutenus en 2016 (sur 52 demandes) pour un total cumulé d’aides de 1,3 M€,
• 31 projets aidés émanant de producteurs phonographiques, 2 de distributeurs, 2 de plateformes de musique en ligne et 8 d’intermédiaires techniques,
• Des aides variant de 7 400 € à 50 000 €, et couvrant en moyenne 19 % des financements nécessaires à la mise en œuvre des projets,
tels sont quelques-uns des chiffres-clés du rapport d’activité 2016 de la Commission de l’aide à l’innovation et à la transition numérique de la musique enregistrée, dispositif de soutien mis en place par le ministère de la Culture (effectif depuis un décret publié au JO le 22/10/2016), dont News Tank prend connaissance le 16/06/2017.

Les projets présentés par les producteurs se concentrent sur les objectifs suivants :
• Création, refonte ou ajout de nouvelles fonctionnalités de sites Internet,
• Développement de la politique de promotion et de communication autour des réseaux sociaux,
• Numérisation du fonds de catalogue,
• Prospection sur les marchés internationaux (notamment Canada, Angleterre, Afrique de l’Ouest),
• Débouchés sur le marché de la synchronisation et de la musique à l’image.

« Les projets présentés par les autres types de structures sont davantage diversifiés, avec un axe sur la modernisation de la gestion des catalogues et du référencement pour les distributeurs, et une prépondérance des projets de diversification des mécanismes de recommandation pour les plateformes et les intermédiaires techniques », note le rapport.

Les demandes adressées au Bureau du financement des industries culturelles dans le cadre de l’appel à projets

52 demandes dont

  • 37 producteurs phonographiques
  • 3 distributeurs
  • 4 plateformes musique en ligne
  • 8 intermédiaires techniques

Cumul des montants d’aides demandés : 2 010 237 €
Soit une demande d’aide moyenne de l’ordre de 38 660 €

Origine géographique des demandeurs :

  • Grand Est : 2
  • Nouvelle-Aquitaine : 3
  • Auvergne-Rhône-Alpes : 8
  • Bourgogne-Franche-Comté : 1
  • Corse : 2
  • Île-de-France : 31
  • Occitanie : 1
  • Hauts de France : 2
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur : 2
  • Les projets retenus

44 projets ont reçu un avis favorable, pour un montant total de 1 337 100 € attribués (1 porteur de projet s’est finalement retiré du dispositif)
22 ont fait l’objet d’une proposition d’un montant d’aide inférieur à la demande initiale
6 refus
2 reports

Économie des projets soutenus

Ensemble des dépenses inscrites dans les budgets prévisionnels des bénéficiaires : « plus de 7,2 M€ »
dont « près de 5,2 M€ » pour les producteurs phonographiques.
Le montant de subventions attribuées par le ministère représente 1,3 M€, soit 19 % des financements nécessaires à la mise en œuvre de ces projets.
Répartition des dépenses

Dépenses d’investissement : 2,54 M€
Dépenses de fonctionnement (hors salaires) : 1,53 M€
Dépenses salariales : 3,13 M€

Répartition des dépenses d’investissement :

Développements informatiques : 54 %
Numérisation de contenus : 15 %
Brevets/R&D : 13 %
Matériels informatiques : 9 %
Matériels audiovisuels 7 %
Mobilier 2 %

Quelques-uns des bénéficiaires de l’aide:

Arion (label)
Projet : Numérisation de l’ensemble des éléments de son catalogue – sons, images, textes – « afin de le rendre disponible dans le monde entier »

Cristal Groupe (label)
Projet : Se doter de sites marchands, pour ses 5 labels, « répondant technologiquement aux attentes des consommateurs »

Digital Music Solutions (lié au label No Mad Music)
Projet : « Application interactive NomadPlay, qui permettra aux musiciens amateurs de lire la musique mais également de jouer avec »

Ici d’Ailleurs (label)
Projet : « Nouvelle version du site permettant d’offrir une image plus actuelle au label, d’optimiser les achats en ligne via une plateforme dédiée, et de favoriser la communication autour des artistes produits »

Jarring Effects (label)
Projet : « Projet commun de développement autour de la gestion des métadatas »

Les disques Entreprise (label)
Projet : Financer l’embauche d’un superviseur musical/responsable de la post-production sonore, pérenniser le contrat d’une chef de projet, et financer des investissements en matériels (logiciels, nouveaux matériels informatiques et autres équipements)

Ricordu Editions-Productions (label)
« Sauvetage des bandes magnétiques qui se détériorent » et « mise sur le marché de nombreux titres inexistants en numérique »

Scherzo Concerts (label)
Projet : « CréaMusic Lab, outil numérique permettant aux labels et éditeurs de musique indépendants de faire connaître leurs catalogues auprès des acteurs du marché de la synchronisation et de la musique à l’image »

Idol (distributeur)
Projet : « TheirMusic, un espace collaboratif de contenu musical qui privilégie découvertes et qualité artistique. Fort d’un positionnement original et d’une technologie innovante, TheirMusic se place comme une nouvelle plateforme média pour les artistes et labels indépendants à travers le monde »

Vinyl It (disquaire en ligne)
Projet : « Développement de bornes de créations de vinyles personnalisés mises en place en magasins physiques »

Music Story (intermédiaire technique)
Projet : International Metadata for Music Services, projet qui a pour objectif « d’internationaliser l’offre de Music Story en répondant au besoin de couverture de données spécifiques à chaque pays, en traitant de nouvelles sources de métadonnées et en optimisant sa qualité de service face à la volumétrie croissante des données. »