FINALISTES

  • Nom de la société

Finalistes

  • Votre nom 

Simon Beaudoux

  • Fonction dans la société

Directeur artistique

  • Présentation et rapide historique de la société

J’ai créé Finalistes en 2016 avec Martin Chourrout et Antoine Bernard, pour gérer les éditions du groupe Exsonvaldes. Nous avons rapidement développé un bon réseau de partenaires synchro à l’étranger (U.S.A, Canada, U.K., Espagne, …), et avons décidé de signer d’autres projets français et internationaux.

  • Activité de la société, type de répertoire édité

Nous éditons Maud Lübeck (en co-édition avec Remark), dont nous avons également sorti l’album “Divine” en 2019 (fff Télérama), Dynah (FR, en co-édition avec Musigamy), Ana Galeli (USA), ENDZ (BE) ou encore Seb Alter (CH).

Nos artistes ont une couleur très pop mais une esthétique « indie » qui nous permet souvent de nous démarquer. Et puis notre catalogue a une touche européenne (nous avons des titres en français, anglais, espagnol et italien) qui plait beaucoup à nos partenaires en Amérique du Nord.

Nous avons ainsi obtenu des synchros pubs pour VISA, ESPN ou Marriot, et en TV pour « The Bold & The Beautiful », « Hellcats » ou encore « Cherry Blossom » (Netflix).

Nous collaborons régulièrement avec d’autres éditeurs, français et internationaux, lors de session de co-écritures. Nous avons notre propre studio d’enregistrement à Paris, et envoyons régulièrement des auteurs/compositeurs à l’étranger pour des writing-camps.

  • Parcours professionnel du répondant

Je suis titulaire d’un master en Intelligence Artificielle, mon parcours vers l’édition n’est donc pas très logique ! Mais c’est mon activité de musicien avec Exsonvaldes qui m’a amené à m’intéresser à la production, puis à l’édition.

  • Année d’adhésion à la CSDEM

2019

  • Pourquoi adhérer ? Que représente le fait d’être adhérent de la CSDEM ?

Ces deux dernières années nous avons beaucoup développé notre catalogue et nos activités de co-écritures, il nous a donc semblé logique de nous rapprocher d’autres éditeurs, pour échanger, collaborer, et participer aux évolutions de notre métier.

  • Votre vision de votre métier d’éditeur aujourd’hui ?

J’aime la place privilégiée de l’éditeur au tout début du processus de création, quand tout est encore à inventer : l’image, la stratégie, parfois même le nom du projet !

Nous aimons beaucoup collaborer et confronter les esthétiques et les méthodes de travail de différents auteurs, compositeurs ou producteurs. Les résultats sont souvent surprenants, et intéressants !

  • et demain ?

Créer des chansons, bien sûr, mais également défendre les intérêts des auteurs/compositeurs, dont les droits sont souvent remis en cause, et accompagner l’émergence de projets d’auteurs/compositeurs/interprètes, artistes-entrepreneurs, dont l’éditeur est souvent le premier, et parfois le seul, partenaire.

Site internet

Facebook