Dès le 16 décembre, French VIP lance une émission mensuelle !

L’opération French VIP  vous invite, à partir du 16 décembre à découvrir une émission mensuelle, présentée par Christophe Crénel !

Parmi les rubriques abordées :

– l’actualité musicale d’un éditeur French VIP résumée en quelques clips

-l’Interview de l’éditeur sur un aspect de son métier pour mieux comprendre

– le pari de l’éditeur : découverte musicale et nouvelle signature

En attendant le premier numéro, découvrez le trailer !

GRANDS PRIX SACEM 2015 : Et l’éditeur de l’année est… Caroline Molko !

 

caroline molko portrait

Le 30 novembre dernier se tenait la soirée de remise des Grands Prix SACEM 2015 aux Folies Bergères. Notre consœur Caroline Molko (Warner Chappell Music France) s’y est vu décerner le Grand Prix de l’Édition Musicale 2015.

Voici son discours :

« Mesdames, Messieurs,

C’est un grand honneur qui m’est fait par la SACEM et en particulier son Conseil d’administration, d’être cette année la récipiendaire du Grand Prix de l’édition musicale.

J’avais prévu de vous parler de l’importance de la Copie Privée ou des quotas radio mais…tragique ironie du sort, c’est au lendemain des attentats qui ont frappé au cœur de notre activité, que j’ai découvert que, mon métier, c’est-à-dire EDITER, avait comme antonymes 3 mots – glaçants – :

–              Censurer ;

–              Faire taire

–              Supprimer.

Mon métier c’est évidemment tout l’opposé.

Mon métier c’est :

–              Publier,

–              Faire paraître,

–              Exprimer,

–              Faire connaître,

–              Propager,

–              Raconter,

–              Révéler,

–              Exposer,

–              Préconiser

–              Répandre

–              Ébruiter,

–              Lancer,

–              Communiquer,

–              Divulguer

–              Dénoncer

–              Ou encore promouvoir !

Promouvoir le talent, tous les talents, tous les styles, toutes les idées, tous les genres ; vous donner envie de vous en rapprocher, les faire venir jusqu’à vous, pour vous toucher, vous bousculer parfois, vous déranger aussi mais sans jamais vouloir vous blesser, plutôt vous abreuver de diversité, vous distraire avec humour, vous réconforter avec des mots d’amour.

C’est ça ÉDITER. C’est ça MON MÉTIER.

Et si ce prix consacre une réussite professionnelle, alors mes remerciements vont aussi et surtout, à ceux sans qui je n’aurai pu exercer ce métier : vous les créateurs. MERCI ! »

Attentats du 13 novembre

Après le cauchemar qu’ont connu les rues de Paris et Saint-Denis ce vendredi, les éditeurs de musique saluent la mémoire des victimes et adressent leurs pensées profondément émues à leurs familles et à leurs proches et tout leur soutien aux personnes blessées. La tristesse nous accable devant l’insoutenable. Face à la terreur, les créateurs, les artistes et ceux qui les accompagnent restent debout aux côtés du public et de tous les citoyens.

Le 25 janvier, formation « La gestion collective des droits voisins « 

10-11-2015 - Formation Régime Social et Fiscal des auteurs

La CSDEM, par l’intermédiaire de son partenariat avec l’ACDMF, développe depuis 2012 son programme de formations.

La prochaine session de formation sur les métiers de l’édition musicale portera sur « La gestion collective des droits voisins « . Elle aura lieu le 25 janvier 2016 à la SACEM.

Vous trouverez le programme détaillé et la fiche d’inscription ici !

Réorganisation du service des vérifications de la SACEM

Comme beaucoup de sociétaires de la Sacem, il vous arrive de solliciter le Service de Vérification des Répartitions pour des réclamations ou des informations.

Afin d’augmenter sa qualité de service (réponse téléphonique, réactivité, pilotage, délais, …), ce service s’est réorganisé le mardi 15 Septembre 2015.

Pour en savoir plus sur la  réorganisation du service des vérifications de la SACEM , rendez-vous ici !

(Vous devez être connecté pour accéder au lien)

Underdog Records / Mosame Publishing

Nom de la société

Underdog Records / Mosame Publishing

Nom du Dirigeant
Maxime PERON – Label Manager

Présentation et rapide historique de la société

La société est née en 2004 sous l’impulsion de Laurent Loudier et de moi même.

Le projet initial était de juste produire et soutenir un groupe d’amis qui se produisait localement, une vraie folie à l’époque d’autant que nous n’étions pas du tout formés aux métiers de la musique.La société était alors un label phonographique mais pas encore un éditeur.C’est en 2008 qu’elle le devint afin de diffuser au mieux ses oeuvres pour lesquelles nous travaillions déjà le master.

Nous avons souhaité intégrer la partie publishing sur Underdog Records afin de mutualiser nos savoirs et de travailler de A à Z le développement de nos artistes maison.Très vite l’édition est devenue une condition sine qua non à nos signatures afin de pouvoir être autonome. Sur UNDERDOG RECORDS / MOSAME nous faisons nous même notre promotion auprès des médias locaux et nationaux avec un certain succès jusqu’à ce jour.

Notre travail s’est aussi vite axé sur la partie synchronisation qui nous a permis de travailler avec BHV, EA SPORTS, LIONS GATES, CITROEN, MINI , M6 etc nous avons ouvert cet axe avec notre énergie habituelle, en passant de longues nuits à trouver les contacts des principaux music supervisor à travers le monde.Aujourd’hui nous travaillons régulièrement en France, au Danemark, aux Etats Unis et en Australie.

La structure est désormais un label éditeur , structure légère ouverte aux grands défis et portée en administration par la société VELVETICA représentée par Thomas Jamois.

Nous travaillons aussi avec de nombreux placeurs à l’étranger qui apprécient beaucoup nos formats alternatifs : reggae-electro, soul-hip-hop, etc…

Underdog Records est l’un des lauréats du programme FRENCH VIP 2017 en partenariat avec la SACEM, le MIDEM, le BUREAU EXPORT et le FCM.

Activité de la société, type de répertoire édité

Aujourd’hui comme déjà mentionné, nous sommes à la fois un label (partie master) qui ne signe que des licences, (pas de production), mais aussi un éditeur, et quand il nous reste un peu de temps nous faisons du consulting et de la promotion pour certains artistes choisis (environ 3 groupes / an).

Le répertoire est principalement axé sur les signatures du label.Nous sommes un label plutôt groove, musiques urbaines (OTIS STACKS THE BONGO HOP,FLOX, TRIBEQA, FANGA, DAFUNIKS, JOHN MILK, D-BANGERZ….) même si nous ne sommes pas spécialistes et restons ouverts à tous types de musique.

Il arrive aussi parfois, mais plus rarement, que nous soyons juste éditeur ce qui est le cas par exemple du groupe THE STUMPS (pop -electro) que nous avons découvert lors d’une intervention professionnelle et que nous accompagnons depuis plus de deux ans (playlist VIRGIN RADIO, OUI FM …) , mais aussi du projet FRAMIX (playlist Nova, Fr Inter, Selection Fip) d’ailleurs synchronisé il y a peu sur une pub Citroen C4 monde par Creaminal qui est co-éditeur avec nous.

Parcours professionnel du répondant

Maxime Peron

Un parcours atypique comme beaucoup de personnes dans cette industrie.Je suis titulaire d’un BTS Tourisme, puis j’ai obtenu une Maîtrise d’Histoire de l’Art (Paris X), travaillé dans une galerie d’Art, avant de rejoindre Mélodie Musique puis rue Stendhal Distribution qui me mirent le pied à l’étrier dans ce domaine musical que je connaissais pas.

Année d’adhésion à la CSDEM
2015

Pourquoi adhérer ? Que représente le fait d’être adhérent de la CSDEM ?

Le gros problème et le constat triste de cette industrie musicale en berne c’est que tout le monde travaille dans son coin, et protège « ses petits intérêts ». Au final on sent une inertie dans la représentation au sein des instances.Il est important de faire remonter les informations de notre quotidien, nos besoins, …de tout simplement prendre la parole et faire valoir nos convictions.
Il nous a semblé aussi pertinent de nous présenter à l’opération FRENCH VIP pour mettre dans la lumière notre jeune catalogue et le diffuser auprès des professionnels.Nous sommes très fiers de faire partie de la promotion 2017.Les petits indépendants comme nous travaillons dans l’ombre et un tel prix, nous porte, nous permet de valoriser le travail accompli et celui à venir.

Votre vision de votre métier d’éditeur aujourd’hui ?

Notre vision est forcément un peu différente de certains autres éditeurs , car nous sommes aussi label.

C’est une vraie différence qui nous permet d’appréhender deux métiers en un sur un même projet.C’est très intéressant et passionnant de voir la corrélation entre la partie master et la partie éditoriale , c’est aussi une grande liberté car nous n’avons pas besoin d’attendre une signature en label pour lancer un développement local avec une distribution, du marketing, du tour etc…

Nous faisons aussi nous même notre promotion ce qui nous permet de valoriser nos signatures directement auprès des médias.Lorsque nous signons un projet nous avons déjà si ce dernier aura une chance sur Virgin Radio, Nova, Fr Inter, ou Fip etc et ça fait une énorme différence.C’est une réelle expertise qui à ce jour a porté ses fruits et permet une réelle identification de notre marque.

Nos deux dernières signatures OTIS STACKS et THE BONGO HOP sont d’ailleurs rentrées il y a peu sur FIP, NOVA, RTU, JAZZ RADIO, MEUH, RFI, la RTBF en Belgique, GRIFF en Suisse etc

et demain ?

Nous voulons continuer à développer nos signatures et à défendre nos artistes maisons comme FLOX, DAFUNIKS, TRIBEQA.
Nous avons aussi envie de continuer à développer notre réseau de sous-éditeurs et notre communication avec ces derniers afin de leurs donner les bonnes informations.L’export repart à la hausse sur la partie label et nous avons lancé des chantiers à l’international avec des licences, des investissements en attaché de presse et en marketing. JOHN MILK est par exemple sortie en Allemagne, Japon, Suisse, Benelux, Italie, Espagne.Cela nous permet une fois de plus de développer tous les axes en même temps et d’être maître de nos sorties et de nos budgets.
L’autre quête absolue est de rencontrer le plus de music supervisors à travers le monde car il faut bien l’avouer notre couleur « groove » « urbaine » plait peu aux annonceurs français qui sont encore un peu frileux même si les mentalités changent et c’est tant mieux.

une conclusion ?

Et de finir par une citation de Charlie Chaplin, « L’action est musique » !

Contact :

www.underdogrecords.fr

https://www.facebook.com/UNDERDOG.RECORDS

Crédit Photo:

Christophe Crénel

Enregistrer